Maître d’Ouvrage

F.I.P. scrl


Fonction du projet

Ilôt de logements moyens et sociaux


Type de projet

Construction neuve


Type de mission

Mission d’architecture (en partenariat avec Altiplan)


Surface

14.280 m2


Montant travaux

-


Etat d’avancement

Livré en décembre 2019 pour bât. A&B

Livré en juin 2020 pour bât. C

Logements Droixhe

Projet A


Droixhe (Liège)

L’impact positif concret pour la requalification du site de Droixhe
Notre manière de composer l’îlot du projet A de Droixhe permet de rencontrer deux objectifs : s’ancrer dans le réel du quartier par l’extérieur d’une part et, d’autre part, offrir aux résidents un espace collectif intérieur conçu comme support pour un projet de vie dans lequel le collectif peut retrouver une part.

Nous proposons avec notre projet pour Droixhe non seulement un parti architectural, urbanistique et paysager, mais aussi un projet support pour revaloriser la vie de ce quartier et pour prolonger la dynamique de rénovation initiée par la Ville de Liège.

L’approche architecturale

Nous avons créé une architecture simple, élégante, en harmonie avec son environnement. Elle apportera une renouveau et une fraîcheur dans le quartier dans lequel elle s’inscrit.

Etant donné la construction de cet ensemble sur base d’un plan cohérent, nous avons préféré mettre en valeur le parcellaire par ce jeu de volumétries, de saillants et d’échancrures. En réponse au contexte architectural existant et dans un objectif de durabilité, c’est la brique qui a été choisie pour revêtir les façades extérieures de l’îlot. La brique, matériau très identificateur du quartier, mise en œuvre de manière contemporaine, permet de relier et d’intégrer les interventions neuves au tissu urbain existant. Elle renforce l’échelle humaine du projet. Assortie à l’enduit, employé dans les échancrures pratiquées dans les volumes, la brique met en valeur les jeux de volumétrie proposées.

A l’intérieur de l’îlot, la palette de matériau est éclaircie afin de le rendre plus lumineux. Dans ce but, un enduit sera employé et étendu aux parements principaux, tandis que les échancrures ou balcons sont revêtus de bois. En contrepoint avec l’architecture géométrique composée de multiples facettes, le traitement de l’intérieur de l’îlot offrira des lignes sinueuses et des espaces adaptés à leur destination collective quoique non publique. Certaines façades seront recouvertes partiellement de plantes grimpantes afin de « verduriser » l’îlot.

Images : © Altiplan / bag