Maître d’Ouvrage

Intercommunale des Seniors des Communes de la Haute Meuse liégeoise et de la Hesbaye (Interseniors)


Fonction du projet

Maison de repos et de soins


Type de projet

Construction neuve 


Type de mission

Mission complète d’architecture

(en sous-traitance pour l’entreprise Wust)


Surface

7.939,39 m2 (surface brute)


Montant travaux

-


Etat d’avancement

Concours 2014


Maison de repos et de soins

Jemeppe-sur-Meuse

Le bureau d’architecture greisch a participé, en sous-traitance pour l’entreprise Wust, au concours pour la conception, construction et financement d’une maison de repos et de soins « Résidence Bords de Meuse » à Jemeppe-sur-Meuse.

Intégration urbanistique

Notre projet consiste en l’implantation de deux ailes principales réparties sur cinq niveaux (rez-de- chaussée +4) ainsi qu’une zone tampon centrale permettant la répartition des espaces collectifs destinés à la détente et au loisir. L’une des ailes s’implante parallèlement à la rue Haut-Vînave tandis que la deuxième s’implante parallèlement à la Meuse.

Gestion des accès

L’aménagement des abords à pour intention de garantir une grande facilité d’accès pour tous les types d’usagers.
Le bâtiment comprend trois entrées distinctes, l’entrée principale se fait par la rue Haut-Vinâve, afin d’être protégée du flux rapide constant du Quai Jules Destrée. Cet accès est exclusivement réservé aux visiteurs, aux résidents, aux médecins traitants, ainsi qu’aux ambulances.

Les aspects de mobilité ont également été étudiés. Une liaison piétonne sécurisée permet un accès vers le centre de Jemeppe.
Les critères d’accessibilité du bâtiment aux personnes à mobilité réduite ont également été pris en compte dès les premières phases de conception du projet.

Qualité esthétique de l’enveloppe extérieure et aménagement des espaces extérieurs

L’affectation et la situation du projet impliquent l’utilisation de matériaux résistants. Dans ce sens l’aspect brut des matériaux a été mis en avant. Cette méthode permet de réduire les coûts des matériaux de parachèvement tout en conservant la philosophie d’un bâtiment contemporain. Les matériaux envisagés pour ce projet de résidence sont en parfaite adéquation avec l’environnement du site, nous en avons sélectionnés une gamme restreinte pour faciliter la maintenance.

Les façades du bâtiment se voient appliquer des matériaux dont l’impact environnemental est réduit et contrôlé. L’utilisation de matériaux produits dans la région et requérant une faible énergie grise sont donc favorisés. Dans cette philosophie, un crépi blanc recouvre une grande partie du volume. Celui-ci permet également d’offrir aux abords extérieurs une certaine fraicheur et de la luminosité.

L’ensemble du projet présente une volumétrie marquée par l’horizontalité, de manière à se fondre dans les dominantes du paysage. Les deux volumes longitudinaux indépendants sont reliés par un volume de transition, achevant la silhouette du bâtiment par un élément identifiable. La cohérence de cette volumétrie est renforcée par le choix des matériaux. En plus du crépi blanc, les deux volumes horizontaux sont revêtus d’un bardage en trespa de ton anthracite au rez-de-chaussée et d’un bardage en fibre-ciment anthracite au quatrième étage.

Le volume de liaison se démarque quant à lui par une peau entièrement vitrée, garantissant un maximum de luminosité naturelle au sein de l’espace central du bâtiment.

D’autre part, la compacité de cette nouvelle résidence permettra de limiter le coût global de sa construction et particulièrement les déperditions énergétiques.

Qualité intérieure

La proposition architecturale que nous avons conçue pour la nouvelle maison de repos vise à garantir un maximum de qualité de vie pour les futurs résidents. En effet, les futurs pensionnaires de la maison de repos doivent pouvoir jouir à la fois de lieux privatifs (leur chambre), mais également de lieux collectifs, où peut encore s’épanouir une vie sociale.

Les résidents peuvent facilement se déplacer dans l’enceinte de la maison de repos.
Un salon commun leur est mis à disposition dans le noyau central du rez-de-chaussée. Ce salon a été conçu afin de lui permettre de contenir bon nombre d’équipements comme par exemple des postes de travails équipés d’ordinateurs, des distributeurs de boissons, des meubles de bibliothèque, des fauteuils, des bancs délimitant des bacs de végétations,... Ce salon est situé à proximité du restaurant, du salon de coiffure, de la salle de famille et du hall d’entrée. Un sas sécurisé, surveillé par les membres du personnel depuis un guichet, permet de contrôler le passage vers l’extérieur. Les salles de soins sont facilement accessibles depuis ce hall d’entrée principal.

Cette zone centrale se veut être la charnière du projet. En effet, elle permet de desservir l’ensemble du projet de manière très fonctionnelle, y compris la toiture végétalisée située au premier étage. C’est par cette zone charnière que s’articulent les deux ailes du projet sur tous les niveaux, que l’on rencontre les autres résidents, que l’on se détend, que l’on partage...

Les espaces individuels (chambres) sont tous aménagés au premier, second, troisième et quatrième étages du bâtiment, dans deux ailes parallèles au quai. Recherche d’ergonomie et d’efficacité dans l’aménagement des chambres, correspondance aux standards normalisés pour ce type d’espace.
Les résidents profitent de l’environnement du bord de Meuse avec un maximum de chambres en bordure de quai au-dessus du niveau des voiries. Les chambres sont situées de manière à privilégier les vues longues.

Par ailleurs, la nouvelle maison de repos et de soins de 151 résidents intègre tous les équipements et fonctionnalités de base imposés par l’ensemble des réglementations régissant l’agrément des lits de ce type d’établissement. Elle satisfait aussi aux exigences spécifiques liées à l’accueil et l’hébergement des personnes âgées, à l’accueil du public, au respect de la vie privée, aux normes de sécurité et d’hygiène, à la sécurité des personnes et des biens, à un environnement professionnel et technique actualisé et au bien-être du personnel. La relation résident-personnel soignant est très importante, il faut créer un bon environnement de travail pour les membres du personnel, par exemple en créant des zones de repos et détente à chaque étage à côté des locaux de gardes.

A l’instar des espaces extérieurs, les critères d’accessibilité du bâtiment dans son ensemble sont rigoureusement respectés.



0306_Maison_repos_Jemeppe_cc3_files/030610-pre%CC%81s-ficheref-light.pdf